Les enfants

Les enfants

Parceque nos enfants nous font grandir aidons les à grandir correctement...

Nos bébés...

Lors de l’accouchement, au moment du passage de la tête, une intense pression est exercée sur le crâne du bébé. Les tissus de la boîte crânienne ne sont pas encore ossifiés et, de lui-même, le corps se ré-harmonise. Cependant, si la déformation est trop importante (naissance difficile, ventouses, forceps…), c’est toute la colonne vertébrale qui peut en être affectée, notamment les cervicales. Le bébé donne alors des signes de mal-être comme un sommeil agité ou des difficultés à l’endormissement, des régurgitations, des difficultés à bouger un bras, des pleurs inconsolables, des coliques, une constipation…

L’enfant peut souffrir d’un torticolis congénital, de déformations crâniennes (attention aux positions trop longues dans les transats, cosy…), ou plus tard d’otites. (On retrouve également des otites lors de poussées dentaires, il est alors bon de vérifier le crâne des nourrissons sur ces moments clés par votre chiropracteur).

En agissant tout doucement, par des petites pressions, le chiropracteur libère peu à peu les tensions. L’amélioration des symptômes est rapide et, bien souvent, dès la première visite on peut noter que l’enfant dort mieux, ne pleure plus, souffre moins.

Une bonne santé commence dans la colonne vertébrale:

Une colonne vertébrale saine permet au système immunitaire de l'enfant de se développer correctement. Les enfants qui reçoivent des soins chiropratiques réguliers  sont moins malades et ont moins de risque de développer des problèmes de santé.

Santé naturelle, pensez chiropraxie !!

Les chiropracteurs traitent une grande variété d'affections pédiatriques. Même si votre enfant est asymptomatique, c'est une bonne idée que de faire vérifier  sa colonne vertébrale. Les vertèbres « désalignées » peuvent exister sans être détectées pendant des années (sans forcement provoquer de douleur). En libérant la colonne vertébrale des lésions biomécaniques, la chiropraxie aide vos enfants à être en pleine forme. Dans tous les cas, pour le confort de l’enfant et la prévention d’éventuels problèmes vertébraux tel qu’une scoliose, il est fortement conseillé de faire vérifier son état vertébral et crânien dès son plus jeune âge, puis de façon régulière tout au long de sa vie.

Nos enfants...

Le suivi chiropratique de la croissance de l'enfant est donc particulièrement recommandé. L’enfance est une période d’exploration : ramper, marcher, courir, sauter, faire du vélo, du skate-board, du roller-skating… sont autant d’apprentissages qui ne font pas sans chutes ni sans chocs, et peuvent entraîner lésions biomécaniques et irritations nerveuses. Au fur et à mesure que les enfants grandissent, d’autres facteurs peuvent être à l’origine des mêmes maux : mauvaises positions, cartable trop lourd, appareil dentaire, sport… N’oubliez pas que la colonne vertébrale de votre enfant croît de plus de trois fois sa taille au cours de ses 18 premières années ! Aussi, un petit problème peut s’aggraver plus tard! 

L’intérêt chiropratique se fait également avant le port de semelles orthopédiques car, en ajustant la colonne vertébrale et les articulations des pieds, la statique globale du corps est ainsi améliorée.

Une très grande majorité des enfants souffriront au moins d’un épisode d’otite avant leurs 7 ans. Plutôt que d'essayer l'éliminer le symptôme en attaquant l'infection, le traitement chiropratique aide le corps naturellement en améliorant le drainage du fluide tout en corrigeant les lésions biomécaniques cervicales et crâniennes (résultants de la naissance bien souvent).

Les chiropracteurs comprennent les jeunes colonnes. Durant ses études, le chiropracteur apprend différentes techniques lui permettant de s’adapter à l’âge de son patient.

La chiropraxie est une approche naturelle et non-invasive pour votre santé et celle de vos enfants.

Nos ados...

A l'adolescence, les enfants se sédentarisent et  adoptent de mauvaises postures devant la télévision ou l'ordinateur. Or, à cette période, sous l'effet des hormones, les ligaments sont plus lâches et le corps se transforme rapidement, favorisant ainsi l'apparition de dysfonctions vertébrales voire même d'une scoliose.

À l’heure actuelle, on pose de plus en plus d’appareils dentaires. Les contraintes occasionnées peuvent provoquer maux de tête, maux de dos, vertiges, troubles visuels, difficultés de concentration, modification de l’humeur, scoliose… Un suivi chiropratique régulier au cours des soins dentaires est nécessaire pour pallier à ces maux, contrôler et guider les réactions du crâne et du corps.

L’intérêt chiropratique se fait également avant le port de semelles orthopédiques car, en ajustant la colonne vertébrale et les articulations des pieds, la statique globale du corps est améliorée.

Bien que les problèmes de dos soient généralement associés au vieillissement, les chercheurs ont constaté qu'environ la moitié des enfants connaîtront une lombalgie à un moment donné dans leur enfance. Pour les enfants âgés de 11 à 14 ans, la principale cause d'une lombalgie est d’être assis pendant de longues heures sur une chaise ou un fauteuil mal conçu. A cela s’associent la surcharge des cartables ainsi que le manque de sport !

La scoliose affecte environ 2%  de la population. Elle est souvent héréditaire, mais encore plus souvent  idiopathique. Bien qu’elle puisse être présente dés la naissance, elle est généralement remarquée au cours de l'adolescence. Les ajustements chiropratiques souvent en combinaison avec de la kinésithérapie ainsi que des exercices spécialement conçus, sont efficaces dans le contrôle de la progression de la courbe scoliotique. Une scoliose peut évoluer rapidement d'un stade doux vers un cas grave. D’où l’intérêt des soins préventifs chiropratiques chez l’adolescent.


<< Retour