Le musicien

Le musicien

"Quand je sors de chez mon chiropracteur, je me sens accordé comme ma guitare" .M.

La pratique d’un instrument est rarement fondée sur des principes ergonomiques et la posture du musicien est souvent une mise en contrainte du corps. L’apprentissage d’un instrument ainsi que sa pratique sont organisés autour de gestes répétitifs, il n’y a donc rien d’étonnant à ce que la douleur soit le symptôme le plus fréquemment rapporté par ces artistes.

On estime que trois musiciens d’orchestre sur quatre souffrent d’affections diverses d’origine professionnelle pendant leur carrière. Ainsi, semble-t-il que la pratique musicale, source de tant de plaisir soit aussi responsable de beaucoup de souffrances.

Le poignet est une zone stratégique dans l’optimisation de la main du musicien. De nombreux musiciens souffrent de douleurs aiguës et/ou chroniques de la main, droite ou gauche, dominante ou non.

D’autres douleurs sont très spécifiques selon l’instrument. Ainsi,  plus souvent, le violoniste développe des torticolis,  le pianiste peut souffrir d’arthrose des mains et de cervicalgies ; quant au harpiste, du syndrome du canal carpien.

La chiropraxie vise à obtenir des améliorations notables du confort des musiciens et à diminuer l’impact de la pratique instrumentale sur le plan ostéo-articulaire et musculo-squelettique et ainsi à éviter les pathologies qui y sont liées.


<< Retour